Patrizia a un avis sur tout

© Tous les textes et photos de mon cru m'appartiennent et ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit et sur n'importe quel support sans mon autorisation expresse!

Façades d’algues à Hambourg et coopérative d’habitation genevoise en paille 17 octobre 2015


Depuis 2013, dans le quartier de Wilhelmsburg, à Hambourg, se trouve le premier immeuble dont une façade ressemble à un immense aquarium.

Façade de l’Algenhaus (www.iba-hamburg.de J.Arlt) © Symbiose6

Des algues y nagent dans une eau verte bouillonnante. A l’aide du rayonnement solaire et de CO2, nocif pour l’environnement, la photosynthèse transforme les microalgues en biomasse. Après écumage, elles servent au chauffage. Un digesteur à biogaz convertit l’excédent de biomasse en méthane, ensuite mélangé à du gaz naturel ou utilisé comme carburant automobile. Le surplus de chaleur de l’aquarium permet aussi de préchauffer l’eau chaude sanitaire de l’immeuble. Bien que les algues prolifèrent comme prévu et apportent la puissance énergétique espérée, les installations pionnières très complexes ont connu quelques problèmes techniques: ce printemps, il a fallu remplacer des tuyaux, valves et systèmes de contrôle.

En Bref, moneta 3-2015 (p. 4), magazine de la BanqueAlternativeSuisse

Vivre entouré de paille au centre de Genève
(…) En plein centre de Genève, deux coopératives (Equilibre et Luciole) construisent (…) un immeuble d’habitation de 5 étages abritant 38 appartements, 2 chambres d’ami-e-s, 4 pièces louables en plus d’un appartement ou par des personnes non habitantes, de même que plus de 400 mètres carrés de locaux commerciaux.
(…) le principal matériau utilisé pour l’utilisation des façades nord et sud est la paille, recouverte d’un enduit en terra à l’intérieur et de crépis à la chaux à l’extérieur. Le bâtiment est aussi conçu pour capter le maximum d’énergie passive. Enfin, 80 pour cent de l’énergie nécessaire pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire proviendra de la récupération de chaleur sur l’air extrait. La disposition des locaux est conçue de façon à favoriser les échanges entre habitantes et habitants, que ce soit dans les zones de déplacement ou le grand local de réunion. Il en va de même des balcons-coursives qui permettent de bavarder avec la voisine ou le voisin de palier, mais aussi de l’étage supérieur. La BAS a octroyé un crédit de construction de 13 millions de francs.

En Bref, moneta 3-2015 (p. 21), magazine de la BanqueAlternativeSuisse

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s