Patrizia a un avis sur tout

© Tous les textes et photos de mon cru m'appartiennent et ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit et sur n'importe quel support sans mon autorisation expresse!

J’ai fait une « croisière baleines » en zodiac à Tadoussac (Québec) – et c’est pas que du plaisir… 31 mai 2015


D’abord parce que ça te coûte un bras: 210 dollars canadiens 2 adultes, 1 mini-miss (les adultes comptés comme étudiants soi-disant) pour trois heures en compagnie d’une vingtaine d’inconnu(e)s*.

Ensuite parce que deux heures et demies plus tard, le capitaine s’est trouvé délesté du trois quart de ses passagers trempés comme des soupes. Pour notre part, nous sommes descendus avant le tour dans le fjord, gelés jusqu’à la moelle. La demi-heure restante à faire était véritablement au-dessus de nos forces.

Tout ça pour voir le dos dansant de quatre malheureux bélugas et un veau (oui, c’est le nom des petits baleineaux), une nageoire et le dos d’un petit rorqual. Je suppute que devant un bon docu à la télé, j’en eusse vu plus… Bon, ok, on a été bien chanceux puisque ce n’est pas vraiment la saison où voir des baleines sur le Saint-Laurent, n’empêche…

Pour être honnête, il y a eu aussi de bons moments. Au fur et à mesure des renvois (et quelques pets retenus, à la différence d’un collègue de croisière malodorant placé juste devant nous), j’ai ainsi pu faire le compte de tous les repas ingurgités depuis le matin:

  • un délicieux pain aux olives (acheté en supermarché et pourtant sans additif! c’est donc possible): le goût des olives est bien remonté depuis l’estomac;
  • les poivrons grillés et champignons sautés de ma salade de midi;
  • puis, pour finir tout en élégance, la douce aigreur qui, prenant place dans mon gosier, m’a clairement signifié que, si l’envie m’en prenait, il ne me resterait plus rien à vomir.

Une chouette expérience, donc, que je vais tenter de ne pas renouveler!

A noter toutefois que mini-moi, bien que gelée et fort désireuse de quitter le navire dès que possible, dit avoir a-do-ré. MonsieurMoi aussi, mais là, plus rien ne m’étonne.

* tous, nous compris, « vêtus » d’une veste étanche (mais pas ajustée)
et d’un pantalon qu’on peut leur suggérer de choisir étanche!

Sinon… Tadoussac, c’est de la balle! Vraiment. Et, sans doute, qu’en « saison », la croisière AML vaut le coup.

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s