Patrizia a un avis sur tout

© Tous les textes et photos de mon cru m'appartiennent et ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit et sur n'importe quel support sans mon autorisation expresse!

C’est (vraiment?) moi qui décide de Dan Arielly aux éd. Flammarion (Champs essai) 26 mars 2015

Filed under: Extraits choisis,Je lis — essaipat @ 16:54

Un livre bien étayé qui démontre que nos choix sont tout sauf objectifs et que nous n’avons guère de contrôle réel sur ce que l’on choisit. De consommer notamment. Un livre qui explique pourquoi on ne s’offusque pas d’être grugé, volé même, par les banques, les multinationales, les assurances, les retraites. Ce qu’on n’accepterait pas d’un voleur à la tire qui se servirait en monnaies trébuchantes dans nos poches, nous l’acceptons sans broncher quand il s’agit de somme virtuelle ou dont le versement est prévu dans un lointain avenir.

Un livre qui m’a conforté dans ma conviction de ne pas laisser minimoi sans contrôle devant les pubs (et donc de continuer à zapper si on regarde en direct ou, le plus souvent possible, de voir les émissions en différé). Si la pub ne fonctionnait pas (selon le principe qu’ « on n’est pas dupe »), croyez-vous que les entreprises continueraient à en produire? Regardez une réclame sur un plat bien présenté et vous saliverez.

Un livre qui rappelle que… rappeler la règle (à nos enfants, ados, aux citoyens) suffit parfois à ce qu’on ne transgresse pas la loi. Rappeler la loi, la règle, les usages, c’est donc non seulement complètement d’actualité, mais c’est aussi (et c’est le plus important) utile!

Comment déjouer les pièges de notre irrationalité innée, c’est ce que propose cet ouvrage si vous avez le courage de le lire jusqu’au bout, car disons-le, ce n’est pas complètement facile à lire et détendant, il faut quand même un poil se concentrer, pas? A vous de voir.

Je n’aurais qu’un bémol: au sujet d’un chapitre sur les soins médicaux où l’auteur préconise que l’état investisse plus dans la prévention. Quand on sait à quel point les entreprises pharmaceutiques se sont engouffrées dans ce créneau avec pour résultat un grand nombre de prescriptions inutiles et diagnostics erronés (statines, anti-dépresseurs, taux de PSA, mammographies, pour ne citer qu’eux)… je préfère parler de bon sens: manger bien, bouger un peu, dormir assez et avoir une vie sociale agréable et stimulante, ça me paraît être la meilleure des façons de se maintenir en santé, n’est-il pas?

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s