Patrizia a un avis sur tout

© Tous les textes et photos de mon cru m'appartiennent et ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit et sur n'importe quel support sans mon autorisation expresse!

Les Forrest d’Emily Perkins aux éd. J.-C. Lattès 19 mars 2015


C’était la mauvaise blague que vous jouait la parenté: l’arrivée subite des enfants, leurs demandes pressantes, leurs cris, leur attachement inéluctable, tout cela se muait tout aussi vite en indifférence frondeuse. Et ils emportaient tout avec eux. Leurs amis, leur humour, leurs émerveillements, l’extraordinaire nouveauté du monde. Et voilà, la marée est basse. Dot et Andrew se retrouvaient pour la première fois face à face depuis longtemps, et ils n’en revenaient pas. Elle n’était plus une jeune mère. Elle n’était pas une hippy ni une retraitée.

C’est un très joli livre sur le temps qui passe, sur les coups qu’on prend, sur les désillusions, sur ce qu’on voulait être et ce qu’on est au final, sur les amours déçues, les enfants à qui on donne tout et qui nous abandonnent peu à peu à l’orée des chemins, pas par méchanceté, mais parce qu’ils ont une vie à vivre.

Un roman un peu mélancolique, dans lequel il n’est pas facile d’entrer. On comprend après quelques chapitres que les explications seront données plus tard, qu’il ne faut pas penser avoir manqué quelque chose puisque ce quelque chose sera donné par la suite. C’est un roman écrit par petites touches. Des ambiances, des odeurs, des couleurs, des saveurs. La vie de Dorothy nous est racontée par allusions, tableau elliptique après tableau elliptique, mine de rien, l’auteure ne se souciant pas de nous faciliter la tâche de savoir où on en est dans la chronologie de l’héroïne. C’est un très beau roman. Tout en demi-teintes puissantes. A lire absolument.

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s