Patrizia a un avis sur tout

© Tous les textes et photos de mon cru m'appartiennent et ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit et sur n'importe quel support sans mon autorisation expresse!

Café Saint Pierre à Lausanne 22 avril 2014


Je n’y étais encore jamais allée. Faut dire que je goûte assez peu le tape-à-l’œil du café de Grancy – son frère en armes, rendez-vous de tous les bo-bos et artistes du coin  – et sa cuisine « fusion food » bien présentée, mais qui n’excite que peu mes papilles exigeantes. Peu goûteux, le Grancy est sympathique, sans plus, et TRÈS bruyant.

Le Café Saint Pierre, c’est donc, après agape hier soir… pareil! Bruyant et à l’acoustique défaillante comme le sont tous ces endroits branchés (pourquoi n’y a-t-il jamais d’efforts menés dans ce domaine?). Même clientèle que le Grancy, un poil plus jeune peut-être, même déco sympa sans réel caractère (parce qu’identique à tous les endroits à la mode, de Zurich à Genève), même carte alléchante et mêmes plats très joliment présentés!

Ce soir-là, nous avons commandé des tapas. Ça sentait le sud, ça promettait de belles saveurs et ce fut assez bof bof. De l’assortiment que j’ai choisi, la seule chose qui avait un réel intérêt était la soupe. Verte. Laitue? Je me suis dit qu’il me faudrait tenter chez moi le velouté de laitue, ça peut être intéressant. La tapenade d’olives était bonne, mais pas sûre qu’elle soit maison. Le caviar d’aubergines était passable, l’houmous manquait d’ail, d’huile, de sel, bref de tout. Et les feuilles de vignes sont, je pense, les pires que j’ai jamais mangées! Une fois ôtée la feuille de vigne, seule chose mangeable, le riz ressemblait à un pouding dur et hideux. Fade en plus. Conserve? Et, même si les bruschettas, grâce à l’oignon rouge fort en goût, étaient bonnes, il manquait, à l’évidence de produits de base de haute qualité. Une huile d’olive – chère, certes – mais d’excellence, ça change tout! Une tomate mûrie au soleil de Calabre et c’est l’extase! Et du fait maison, ça se reconnaît!

Surfait.

En fait.

Mais qui s’en rend compte? C’est si chic d’être ici.

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s