Patrizia a un avis sur tout

© Tous les textes et photos de mon cru m'appartiennent et ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit et sur n'importe quel support sans mon autorisation expresse!

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson, éd. Presses de la Cité 10 novembre 2013


Joyeux, revigorant, réjouissant. Ce livre est un condensé de blagues grosses comme des maisons et de bonne humeur farfelue. Naviguant entre absurdité et cocasserie, l’histoire m’a fait penser au film Fargo des Frères Cohen, qu’on aurait mâtiné du chef-d’œuvre littéraire de John Irving, Le monde selon Garp*. Un gai fatras excellent pour le moral.

Rocambolesque, fantasque et vraiment amusant. Quant à savoir si la grande histoire qui émaille les pages au fil des rencontres improbables du héros avec les divers et variés présidents de divers et variés pays est tout à fait conforme à celle des historiens… Pour ma part, j’ai pris cette histoire vagabonde comme elle venait et je laisse à ceux qui en ont le goût de vérifier les faits, mais je ne serai pas surprise de constater qu’ils sont authentiquement retranscrits même si, bien sûr, aucun Allan Karlsson n’y aura exercé autant d’influence naïve.

L’éditeur voit dans cet ouvrage un univers déjanté « à la Monty Python ». Ça vous donne le ton.

A lire avant qu’un réalisateur n’en fasse un insipide et affligeant navet filmé – comme ce qui est malheureusement arrivé au Monde selon Garp.

* le livre Le monde selon Garp, pas le « film », hein?!

Publicités
 

4 Responses to “Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson, éd. Presses de la Cité”

  1. Dorémi Says:

    Je vis avec quelqu’un qui, il y a quelques années, à l’approche de la quarantaine, a décrété que ce n’était plus la peine de lui fêter son anniversaire. Chaque année, depuis, je me fais un plaisir à contourner la consigne et c’est ainsi qu’il a reçu ce livre l’an passé. Il a beaucoup aimé, beaucoup ri en le lisant, me donnant envie de le lire à mon tour mais rien à faire, je n’ai à mon grand regret pas réussi à passer les premières pages. Je retenterai la chose à l’occasion…

    • essaipat Says:

      Pourquoi pas? Mais pourquoi, tout aussi bien? Il y a tant de livres à lire que, perso, je ne m’encombre pas de ceux qui me tombent des mains 😉 En fait, certains livres sans doute correspondent à des moments précis et il faut l’humeur exacte pour les lire. J’imagine sans peine ce qui peut exaspérer ou ne pas convenir dans celui-ci, mais c’est vrai que, pour moi, il était parfait. Sa bonne humeur joyeuse m’est bien allée au teint.

  2. Dorémi Says:

    De la bonne humeur joyeuse, je serais pourtant bien preneuse 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s