Patrizia a un avis sur tout

© Tous les textes et photos de mon cru m'appartiennent et ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit et sur n'importe quel support sans mon autorisation expresse!

Little miss Sunshine de Jonathan Dayton et Valerie Faris 20 mai 2013


Découvert en plein air sur la grand-place du Festival de Locarno, ce film fut un véritable enchantement.

Renouvelé quand j’ai décidé de le faire découvrir à mini miss, 9 ans.

Qui – bien qu’elle ait ri là où il fallait et goûté à toutes les situations hilarantes de cette épopée familiale – a décrété que c’était pas le meilleur film du monde et qu’elle aimerait sûrement mieux Turbo. Aucune culture ces mômes! Sans parler de gratitude…

Entre rêve américain dézingué (mais pas à la mode intello du cinéma indépendant) et comédie foldinque sans être lourdingue, ce film parle de la modeste vie de la majorité, sans larmoiement sur son sort, ni vainqueur à la fin. Il rappelle que la vie, ça peut être drôle, même sans pognon, sans beauté et succès. Qu’on peut être heureux par le simple fait d’être ensemble. La vie, la vraie, celle qu’on vit et qui vaut la peine d’être vécue.

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s