Patrizia a un avis sur tout

© Tous les textes et photos de mon cru m'appartiennent et ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit et sur n'importe quel support sans mon autorisation expresse!

Santé Magazine, vraiment? 9 août 2012


En matière d’alimentation ou de santé, quiconque a un peu les yeux ouverts sait que, désormais, l’info livrée par les journaux et magazines ne vaut souvent… pas grand-chose, tant les annonceurs la noyautent. C’est peut-être un fait établi, n’empêche, moi, ça ne cesse de m’émouvoir qu’on nous « vende » de la propagande et de la pub comme de l’info vraie. Je m’en énervais déjà ici, à propos du mal-nommé CôtéSanté. La même expérience cuisante vient de se reproduire avec Santé Magazine du mois de septembre.

Ainsi, dans son supplément alléchant intitulé Les 100 aliments minceur, on trouve certes une info sérieuse et intéressante sur des aliments bruts et sains tels que le brocoli ou les fraises, mais aussi des images de bouillons cubes OR pour leur « faible apport énergétique »  (on croit rêver) ou de yahourts Yoplait (par ici la pub!) et, plus grave, tant ces produits sont décrits par de véritables experts comme de l’arnaque pure et simple, de la pub (frauduleusement appelée « Mes coups de pouce naturels ») pour des gélules ventre plat ou spécific minceur (en français dans le texte). Le médecin nutritionniste Jean-Michel Cohen n’hésitant pas à faire l’apologie du Coca Zéro, rien que ça! et des édulcorants. A l’évidence, ce « médecin » n’a pas eu connaissance des études qui en décrivent la grande nocivité (Aspartame, danger!).

Je suggèrerais également à l’experte (en quoi?) Marie-Laure André de peaufiner sa formation continue. Elle qui ose répondre (les bras m’en tombent!) à Emilie, 43 ans qui demande « Comment bien choisir ses œufs? »,  qu’il n’y a aucune différence nutritionnelle entre des œufs élevés en batterie ou en plein air! Pourtant, comme c’est curieux,

Une enquête américaine a démontré que la teneur en cholestérol des œufs avait diminué de façon spectaculaire ces dernières années (de 212 mg en 2002 à 185 mg actuellement). L’interdiction de la la farine d’os dans la nourriture pour poulets, instaurée après la maladie de la vache folle, en est la cause. Les chercheurs ont également prouvé que les œufs contiennent plus de vitamines qu’auparavant. 20 minutes du 16 février 2011

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s