Patrizia a un avis sur tout

© Tous les textes et photos de mon cru m'appartiennent et ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit et sur n'importe quel support sans mon autorisation expresse!

Les 100 ans de Holcim: tout le monde n’a pas l’esprit à la fête 24 avril 2012

Filed under: Ça m'énerve!,Perdu d'avance,Revue de presse — essaipat @ 13:09

SOLIFONDS, Fonds de solidarité pour les luttes de libération sociale dans le tiers-monde consacre son dernier bulletin d’information (n° 77/avril 2012) à Holcim. Cette entreprise qui compte « parmi les plus anciennes multinationales de Suisse fête son centenaire ne avril 2012. Or,

Alors qu’elle festoie, nombre de ceux qui travaillent dans ses unités de production ou vivent alentour n’ont pas l’esprit à la fête. Les entreprises de Holcim enfreignent régulièrement les droits de la main-d’œuvre, des familles paysannes et des communautés autochtones, tout en portant atteinte à l’environnement. Multiwatch saisit l’occasion du centenaire de la multinationale pour lancer une campagne d’information (…) afin de dénoncer ses agissements.
En marge de la centième assemblées des actionnaires, le 17 avril dernier, une délégation indienne, invitée par le SOLLIFONDS et UNIA, a attiré l’attention sur les violations incessantes des droits des travailleurs intérimaires par les entreprises de Holcim en Inde: environ 80% des salariés sont engagés par d’autres firmes à des conditions bien pires que celles des employés fixes. Au lieu de se conformer à la sentence de la Cour suprême du Chhattisgarh, qui lui a enjoint de conclure des contrats fixes de travail avec les intérimaires, l’entreprise entend faire recours auprès de la Cour suprême indienne afin de gagner du temps… aux dépens des ouvriers intérimaires et de leurs familles, qui vivent dans la plus grande précarité. Pendant ce temps, elle a annoncé, en Inde aussi, une hausse de ses bénéfices.

(…)

Profits béton – durabilité flouée. Engagée sous des contrats bidon par d’autres sociétés, la main-d’œuvre est payée au lance-pierre, les cheminées des cimenteries crachent de la dioxine cancérigène, la dérivation de cours d’eau tarit les réserves d’eau potable et les décisions prises par les peuples autochtones pour préserver leur espace vital sont souvent ignorées. Voilà quelques réalités qui caractérisent les unités d’extraction et de production de l’un des leaders mondiaux du ciment et des matériaux de construction: Holcim. L’entreprise affirme pourtant faire grand cas de la durabilité.

Demandons-lui d’en faire VRAIMENT grand cas en signant ici: HolcimManifeste

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s