Patrizia a un avis sur tout

© Tous les textes et photos de mon cru m'appartiennent et ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit et sur n'importe quel support sans mon autorisation expresse!

Vengeances de Philippe Djian aux éd. Gallimard 3 août 2011


Je n’aime pas Djian et c’est pas faute d’essayer puisqu’autour de moi les fans sont nombreux. Mais, las!, « Vengeances » par exemple (mais les autres m’ont fait le même effet), ne manque pas une occasion de me tomber des mains.

Je trouve qu’il écrit mal et son univers – sombre, défaitiste et sans rédemption – ne m’emporte pas. Or, pour moi, la littérature est avant tout un voyage.

Tout allait tellement mal, en général, que même un gros embouteillage finissait par être acceptable au regard de la souffrance du monde – qui retournait à l’état sauvage, quelquefois.

Sans blague…

Il paraît que la marque des grands, c’est d’être autant adulés que détestés. En cela, Djian remplit à n’en pas douter les conditions.

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s