Patrizia a un avis sur tout

© Tous les textes et photos de mon cru m'appartiennent et ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit et sur n'importe quel support sans mon autorisation expresse!

Le top 5 de la bof attitude parentale 17 juillet 2011


Je suis une fille facilement irritable. Sensible sur les trucs qui comptent. Comme la maternité, les enfants, l’éducation. Et dans ceux qui ont le don de m’irriter, il y a:

  1. Les femmes enceintes anorexiques. Et fières de l’être (malheureusement, le phénomène est en hausse).
  2. Celles qui refusent de boire ne serait-ce qu’UN seul verre de vin durant TOUTE leur grossesse au prétexte que le fœtus ne métabolise pas l’alcool (c’est à se demander comment l’humanité a survécu), mais s’autorisent régulièrement un coca-cola (voire un coca light). Tellement plus sain…
  3. Les pères et les mères qui changent leur gosse SUR la table du restaurant. Fusse-t-il bondé, l’enfant eut-il fait … ce que l’on imagine. Au prétexte que c’est naturel enfin! Ouaih, moi aussi, c’est naturel et pourtant…
  4. Celles et ceux qui hurlent sur leur môme (de préférence en public) pour … ensuite lui passer sans plus discuter ce qu’ils ou elles lui refusaient en hurlant.
  5. Celles et ceux (les mêmes) qui passent leur temps à gueuler sur leurs mômes, quelque soit le public, le lieu ou la raison. C’est fatigant, mais fa-ti-gant pour ceux qui y assistent impuissants (et tentent de passer une bonne soirée entre « amis »).

Et ce sera tout pour aujourd’hui.

Je vous livre ici une autre de ces bof attitudes parentales observée en Italie qui consiste à refuser à des enfants de 6 et 8 ans d’aller jouer au jardin seuls (à cause des escaliers!), et de les installer sans moufter devant Harry Potter.

Publicités
 

3 Responses to “Le top 5 de la bof attitude parentale”

  1. Bonjour Pat,
    Je suis à la recherche de « la fibre humaniste féminine « …
    Tu veux bien m’aider?

    Sinon, bon billet.

  2. mlle-cassis Says:

    Ce qui m’énerve moi? Les mamans qui déballent le matos en public comme si de rien n’était pour allaiter. Je suis peut-être coincée, mais me retrouver avec les seins de mes copines (ou pire, ceux de parfaites inconnues) sous le nez sans qu’on m’ait demandé mon avis, j’ai du mal.

    • essaipat Says:

      Bah, pour ça je suis plutôt indulgente, moi. J’ai allaité, je suis pour l’allaitement à fond les manettes, alors c’est sûr que je me dois d’être cohérente. Et c’est pas pire que les affiches qu’on te fourgue sous le nez (genre fellation à une glace ou fille à quatre pattes pour vendre des fringues) qui me choquent bien plus perso, tant nos enfants, c’est ce qu’on leur sert comme image de soi. Et puis, si on veut des bébés sains nourris au lait de la mère avec tous les avantages qu’on reconnaît à l’allaitement (protection contre les maladies infantiles pour autant que la mère les ait faites, diminution des risques d’allergie et d’obésité, etc.), et ben, il faut ce qu’il faut. Ça me fait penser à nous tous, déconnectés de la réalité vraie, crasse, brute de ce qu’est notre alimentation et qui sommes dégoûtés, effrayés, tétanisés devant la mise à mort d’un animal, mais capable d’en manger quand ça ressemble plus à un animal. L’allaitement, ce sont des seins, du lait et c’est encore ce que la nature a fait de mieux pour nourrir les nourrissons, alors… choisis ton camp, camarade 😉
      Ceci dit, y a moyen (et c’est ainsi que j’ai procédé les deux fois) de faire ça discrètement (sous un pull large, etc.) en t’éloignant un peu des autres.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s