Patrizia a un avis sur tout

© Tous les textes et photos de mon cru m'appartiennent et ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit et sur n'importe quel support sans mon autorisation expresse!

L’affaire Rachel Singer de John Madden 24 juin 2011

Filed under: Je vais au ciné — essaipat @ 09:32

En 1965, Rachel, David et Stephan, trois jeunes agents du Mossad en mission à Berlin, capturent le « chirurgien de Birkenau » et organisent son transfert en Israël où il sera jugé pour ses crimes passés. Mais la mission tourne court. Le détenu résiste, tente de s’enfuir, est abattu. Et, pour avoir débarrassé le monde de l’un de ses plus grands prédateurs, les agents sont accueillis en héros. De conférence en conférence, le film commence 30 ans de légende héroïque plus tard.

Oui, mais voilà… le bourreau est-il bien mort? Que s’est-il vraiment passé ce jour-là? La cicatrice sur la joue de Rachel est-elle signe d’héroïsme ou de défaite? On le devine, on le comprend, les agents mentent et la vérité est ailleurs. Où? Tout le film tient dans la réponse à cette question. Las, cela ne suffit pas.

Vous l’aurez compris, je n’ai pas aimé ce film. Je n’ai même pas passé un mauvais moment, je me suis juste ennuyée. Le scénario oscille entre invraisemblances du film d’action (sans le panache de ceux-ci) et romance auquel on peine à croire (pour tout dire, j’ai d’abord cru qu’un des protagonistes était homo!).

Mais ma critique principale questionne sur le sens d’un tel film. A quoi sert-il? A rien. Et ce ne sera malheureusement pas le très bon jeu des acteurs (et notamment du bourreau) qui y changera quoi que ce soit. Dommage.

Et comme rien ne m’agace plus que de voir un truc nul les seuls fois où je peux aller au ciné, j’ai enchaîné avec « Le gamin au vélo » des frères Dardenne. Ha, c’est autre chose! J’en parlerai d’ici peu.

Publicités
 

One Response to “L’affaire Rachel Singer de John Madden”

  1. Melina Says:

    Pas vu ce film (et je vais te faire confiance et ne pas y aller) mais je te rejoins sur la fin de ton message. La maternité ayant sensiblement baissé ma fréquentation des cinémas (voire anéanti…), je suis furax quand je tombe sur un navet. « Le gamin au vélo » me branchant bien je vais attendre ta critique avant de booker la baby-sitter 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s