Patrizia a un avis sur tout

© Tous les textes et photos de mon cru m'appartiennent et ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit et sur n'importe quel support sans mon autorisation expresse!

Un été à Savannah de Beth Hoffman aux éd. Presses de la cité 28 avril 2011


C’est un livre sur le bonheur. Sur les femmes, les liens qu’elles tissent entre elles. Sur la force des amitiés féminines. De ce qu’elles nous apportent. C’est un livre bavard qui fait du bien. Qui nous rappelle que, dans ce monde tragique, il y a parfois des histoires qui finissent bien.

L’histoire de Cecelia Rose Honeycut dite CeeCee est de celle qui vous transporte. De joie d’abord et dans les Etats du Sud des USA, ensuite, ces états magiques et envoûtants. Le roman raconte la renaissance d’une toute jeune fille – triste et maltraitée par la vie, une mère folle et un père absent – grâce à l’amour d’une nuée de femmes déjantées, toutes plus extravagantes les unes que les autres, mais au cœur grand ouvert, à commencer par sa grand-tante Talulah Caldwell – dite Tootie, pour sa propension à klaxonner à tout va.

Ce roman m’a rappelé le bonheur que j’avais pris à lire « Beignets de tomates vertes » de Fannie Flag. C’est un livre sur les femmes, pour les femmes. Verbeux et joyeux, rieur et bon. De cette bonté que nous disons sirupeuse, mais qu’au fond, nous rêvons tous de rencontrer – ou de conserver.

A savourer entre deux polars nordiques. Après « L’enfant allemand » de Camilla Läckberg et avant « Frontière mouvante » de Knut Faldbakken (par exemple).

Bon, comme le dit Livr-esse:

(…) cette lecture légère et chaleureuse m’a offert l’agréable moment que je souhaitais. Si vous cherchez plus que ça, passez votre chemin! Par contre, si vous avez juste besoin d’une petite douceur sucrée, c’est parfait.

Ce qui n’empêche nullement d’apprécier, n’est-il pas?

Publicités
 

2 Responses to “Un été à Savannah de Beth Hoffman aux éd. Presses de la cité”

  1. Bonjour Patrizia,

    Merci de voir petit commentaire sur notre site concernant ce roman. En effet, c’est un vrai bonheur à lire et je dirais presque qu’il y a déjà un manque à la fin de la dernière page.

    Si tout va bien Beth Hoffman devrait être l’une de nos prochaines invités sur le site si cela vous intéresse de le savoir.

    Cordialement,
    Mathieu

  2. Isa Says:

    Un roman qui fait du bien. C’est vrai qu’il y un petit quelque chose de beignets de tomates vertes.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s