Patrizia a un avis sur tout

© Tous les textes et photos de mon cru m'appartiennent et ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit et sur n'importe quel support sans mon autorisation expresse!

« Easter Parade » de Richard Yates aux éd. Robert Laffont 16 février 2011


De Richard Yates, je n’avais jamais rien lu. Né en 1926 dans l’état de New York, il est l’auteur notamment de La fenêtre panoramique, un roman paru en 1961 récemment adapté au cinéma par Sam Mendes sous le titre Les noces rebelles. Je n’ai pas trouvé le temps d’aller voir ce film, mais il a été classé dans la catégorie « à voir un jour ».

Quant à Easter parade, paru en 1976, il m’a fait de l’œil à la bibliothèque. C’est que la perspective d’un voyage littéraire en Amérique (un de plus!) ne peut que me séduire tant ces horizons-là ont sur moi une folle attraction. En couverture, une photo noir/blanc d’un grand parapluie d’où dépassent deux paires de jambes de fillettes. Celles des deux sœurs dont ce roman raconte l’histoire. Une histoire qui n’est ni tragique, ni gaie, mélancolique et nostalgique. Cela se déroule dans l’Amérique glorieuse, celle qui a inventé dans les années 50 le mythe de la famille avec papa au travail et maman au foyer. Une Amérique où le divorce n’est pas la règle. Où les gens boivent et fument plus que de raison. Et commencent à mourir de cancer.

C’est  donc l’histoire de deux sœurs dont les parents ont divorcé, qui voient peu un père évanescent (comme l’étaient ceux de ces années-là), deux frangines qui peinent à entrer en relation l’une avec l’autre tant elles sont différentes. On y suit leurs parcours de vie cabossés. Enfants, adolescentes, jeunes femmes et finalement quadragénaires, elles sont toujours un peu à côté de la plaque. Leurs vies, sans être vraiment ratées, ne sont pas réussies non plus. Elles ne semblent pas appartenir à leur siècle. Assez peu actrices d’elles-mêmes, elles paraissent rêver leur existence, plus que de la vivre. Ainsi, c’est à peine si le mouvement de libération de la femme les effleure. L’une, Sarah, parce qu’elle continue à vivre comme le veut le modèle de la famille américaine en restant enferrée dans un mariage malheureux. L’autre, Emily, parce que, même en s’adonnant à une sexualité sans complexe et joyeuse, ne semble pas percevoir à quel point son comportement est osé, nouveau, révolutionnaire.

Pendant que l’une laisse son mari la battre, l’autre se perd en relations sans lendemains ou dépourvues de chance. Emily choisit mal ses partenaires. Les coucheries sont gaies et amusantes, mais l’amour est à chaque fois mal distribué: quand elle l’aime, il ne l’aime pas et vice versa. Sarah est arrivée telle une oie blanche, vierge au mariage. Elle subit les coups de son époux, vieillit mal (visage bouffi et surplus de poids caché dans des vêtements informes), boit trop et n’imagine même pas changer de vie.

Relaté ainsi, ce livre semble triste. Ce qu’il est peut-être en fait. Ce serait, à mon sens, plutôt une « chronique douce-amère » (selon l’expression consacrée). J’ai aimé ce livre et je vais sans doute lire La fenêtre panoramique d’ici peu (avant de voir le film).

Publicités
 

4 Responses to “« Easter Parade » de Richard Yates aux éd. Robert Laffont”

  1. Magenta Says:

    Merci de m’avoir ajoutée dans votre blogroll, c’est bien gentil. Par contre, je suis un peu mystifiée d’avoir été mise dans la catégorie « parent » puisque justement… je n’en suis pas un, bien au contraire 😉

  2. essaipat Says:

    🙂 Je comprends et … vous avez raison. Mais je n’ai pas de catégorie « Non parent ». Je me suis dit que c’était marrant. Et en plus, c’est quand même par rapport aux parents que vous vous situez. En parent que vous ne voulez pas être. Si vous voyez ce que je veux dire. Et mercipourlechocolat est un blog de maman, mais pas que et de moins en moins d’ailleurs.
    Mais si ça vous gêne trop, je modifie la catégorie en: « Les parents, les non-parents ». Je suis du genre conciliante, moi 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s