Patrizia a un avis sur tout

© Tous les textes et photos de mon cru m'appartiennent et ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit et sur n'importe quel support sans mon autorisation expresse!

Chanson sans parole d’Ann Packer, aux éd. de l’Olivier 3 décembre 2010


Malgré quelques longueurs et un sujet un poil mélodramatique, j’avais bien aimé Un amour de jeunesse. J’ai moins croché à celui-ci. Je l’ai trouvé quelque peu décousu, pas assez fouillé sur les thèmes choisis (amitié et suicide) et avec quelques longueurs irritantes. Cette histoire d’amitié féminine entre une mère de famille et une célibataire avait tout pour me plaire. Raté! J’en ai retenu quelques phrases tout de même qui, vous le constaterez, ne cassent pas trois pattes à un canard, mais bon…

Elle songea que les connaissances s’accumulaient par couches, et non linéairement, qu’on apprenait les choses en revenant dessus, encore et encore, mais de manière différente à chaque fois, plus profondément.

Comme la terre qu’une première averse humidifie à peine, qui se gorge et s’imbibe de la deuxième, puis qui se remet à sécher, de même avec l’âge, il arrive que l’esprit fasse le vide, se dépossède de ses souvenirs (et de ses savoirs).

Tous  ces enfants, tous ces sacs à dos: ils lui faisaient penser à une colonne de fourmis en marche, chacune avec son fardeau. L’enfance n’est pas facile, surtout parce qu’on n’a pas encore appris à mettre les choses en perspective. Rien n’existe au-delà du présent. L’avenir inconnu n’est ni rassurant ni angoissant, il n’existe tout simplement pas.

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s