Patrizia a un avis sur tout

© Tous les textes et photos de mon cru m'appartiennent et ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit et sur n'importe quel support sans mon autorisation expresse!

Velouté de betteraves au lait de coco (vegan!) 13 novembre 2010


Rien que pour la couleur…

En version coriandre fraîche parsemée dessus: miam!

Ingrédients pour 4 personnes

700 à 800 grammes de betteraves rouges déjà cuites (on les trouve en sachets sous-vide dans le commerce) coupées en gros morceaux ou, mieux, crues à cuire un bon quart d’heure dans la marmite à vapeur, une bonne heure dans de l’eau.
une grosse noix de beurre
deux beaux oignons blancs finement hachés
4 à 5 dl de bouillon de légumes (ou de l’eau bouillante et salée)
4 à 5 dl de lait de coco (en berlingot dans le commerce)
du sel et du poivre
Pour affiner selon les goûts et les envies:
un jus de citron vert (limette)
quatre à cinq petits piments verts (peperoncini verts)
une tasse de noix de coco râpée
  • Emincer finement les oignons.
  • Dans une casserole haute, chauffer le beurre.
  • Y ajouter les oignons et les faire revenir longuement sans les brûler jusqu’à ce qu’ils deviennent translucides.
  • Couper les betteraves rouges cuites en gros morceaux (attention, ça tache!), les ajouter aux oignons et les faire revenir à petit feu pendant quelques minutes.
  • Verser le bouillon de légumes et le lait de coco, porter à ébullition.
  • Baisser le feu, couvrir et cuire à feu doux pendant 20 minutes environ.
  • Pendant ce temps, épépiner les peperoncini verts, les couper en fines rondelles, les déposer sur une soucoupe sur la table (attention à bien vous laver les mains après: dans les yeux, ça pique!)
  • Griller la noix de coco râpée directement dans la poêle sans ajouter de graisse. La déposer également dans une soucoupe sur la table.
  • Réduire en purée la masse de betteraves et reporter à ébullition.
  • Ajouter le jus d’une limette et servir immédiatement (accompagné d’une grosse salade composée, cela fait un repas complet).

Les convives ajoutent à leur gré rouelles de piments verts et noix de coco grillée.

Pour ceux que trop de saveur douceâtre rebuterait, je conseille de le servir en amuse-bouche, en petites verrines, en entrée avec une tranche de pain grillée (veillez dans ce cas à adapter les quantités, mais ce velouté se déguste aussi réchauffé sans rien perdre de ses qualités gustatives).

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s